Thierry Coudert prend un nouveau poste place Beauvau

Publié le 11 Juin 2014

Thierry Coudert prend un nouveau poste place Beauvau

 

Écarté en février 2013 de la direction générale de l’Établissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (Eprus), Thierry Coudert vient de se voir confier une nouvelle mission par le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve : il devient le délégué aux coopérations de sécurité nouvellement créé place Beauvau.

Ce poste a été créé fin mars afin de “conduire le dialogue” entre les services concernés du ministère et les acteurs concourant à la sécurité publique, notamment les représentants des polices municipales et du secteur de la sécurité privée et avec les professions et secteurs d’activité “particulièrement exposés à la délinquance”.

Il y a en France quelque 20 000 policiers municipaux et 1 500 gardes champêtres. Les 9 625 entreprises de sécurité privées (surveillance humaine et télésurveillance, gardiennage, transports de fonds, sûreté aéroportuaire) emploient 165 000 salariés.

Haut fonctionnaire au profil très politique, Thierry Coudert a travaillé dans plusieurs cabinets ministériels sous la gauche et sous la droite. Élu parisien, conseiller du 17e arrondissement de Paris et vice-président du groupe UMP lors du second mandat de Bertrand Delanoë, il a soutenu la candidature d’Anne Hidalgo lors des élections municipales de mars dernier.

En 2007, il avait animé le club la Diagonale, qui réunissait les “sarkozystes de gauche”. Cet énarque de 55 ans a débuté dans la préfectorale. Directeur de cabinet du préfet du Haut-Rhin en 1984, il est directeur de cabinet du préfet de la région Champagne-Ardenne en 1985, puis sous-préfet de Wissembourg en 1987. Chargé de mission au cabinet d’Alain Madelin au ministère de l’Industrie en 1988, il est directeur général des services du conseil général de l’Essonne en 1988.

Chargé de mission auprès du délégué aux rapatriés en 1989, Thierry Coudert dirige ensuite le cabinet du secrétaire d’État aux Affaires sociales et à l’Intégration Kofi Yamgnane en 1991. Sous-préfet de Bonneville en 1992, il est ensuite directeur de cabinet du préfet de la région Alsace en 1996.

Secrétaire général de la préfecture du Puy-de-Dôme en 2001, il conseille Nicolas Sarkozy au ministère de l’Intérieur en 2002, avant de partir, la même année, comme sous-préfet de Nogent-sur-Marne. Il dirige ensuite le cabinet de Brice Hortefeux au ministre délégué aux Collectivités territoriales en 2005, puis au ministère de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Codéveloppement en 2007, avant de diriger l’Eprus de 2008 à 2013.

www.acteurspublics.com

Rédigé par SDPM

Publié dans #police municipale, #politique et sécurité

Repost 0