Toulouse : Armement de la Police Municipale, le SDPM met en garde le Préfet de Haute-Garonne

Publié le 3 Juin 2014

Le SDPM met en garde le Préfet de Haute-Garonne : Si par cas, l'armement de la Police Municipale de TOULOUSE 24/24 était refusé ou limité, le SDPM étudierait toutes les voies de recours et mettrait tout en oeuvre sur le plan juridique pour faire échec à une telle décision.

Dans un tel cas, le Préfet serait face à ses responsabilités si un Policier Municipal était blessé ou pire dans l'exercice de ses fonctions alors qu'il aurait été désarmé.

 

Actualités

Policiers municipaux : le préfet l'arme au pied

Publié le 03/06/2014 à 08:26

Policiers municipaux : le préfet l'arme au pied

Policiers municipaux : le préfet l'arme au pied

«Avant la fin du mois de juin, début septembre au plus tard», la police municipale de Toulouse sera armée de jour comme de nuit, avait indiqué samedi à «La Dépêche» Olivier Arsac, adjoint au maire en charge de la sécurité.


Hier, le préfet de Haute-Garonne, Henri-Michel Comet, dont l'accord est indispensable, a précisé : «Lorsque j'aurai reçu la proposition du maire, je m'attacherai au contrôle de légalité. Un maire ne peut prendre des mesures générales mais seulement des mesures précises, par exemple en termes de lieux ou d'heures.»


Par ailleurs, la mairie de Toulouse a confirmé l'information parue samedi dans «La Dépêche» : l'embauche de 30 policiers municipaux. Les annonces de recrutement viennent d'être publiées. Les candidats devront se faire connaître d'ici le 4 juillet prochain. L'objectif est de recruter, dans un premier temps, 30 policiers municipaux supplémentaires, soit une augmentation de près de 20% des effectifs. «La situation calamiteuse et préoccupante de l'insécurité à Toulouse rend nécessaire de doubler les effectifs de la police municipale avant la mi-mandat» considère Jean-Luc Moudenc.


La Dépêche du Midi

www.ladepeche.fr

Rédigé par SDPM

Publié dans #politique et sécurité

Repost 0