Vaucluse Matin - Policiers municipaux armé, 75% des votants sont pour

Publié le 26 Janvier 2015

Vaucluse Matin

 

Dans le Vaucluse, comme ici au Pontet, de nombreux policiers municipaux sont armés.

Dans le Vaucluse, comme ici au Pontet, de nombreux policiers municipaux sont armés.

Si c’était une élection, on appellerait ça un plébiscite. En effet, 75 % des personnes ayant voté du 20 au 25 janvier sur vauclusematin.com se prononcent en faveur de l’armement des policiers municipaux dans le département. Nous avions publié, dans nos éditions du 21 janvier, un dossier consacré à ce sujet parfois controversé. Mais qui a pris une autre tournure avec les récents attentats et notamment l’assassinat d’une policière municipale à Montrouge. « Il faut que l’on nous donne les moyens de nous protéger », disait alors Patrice Flageat, délégué départemental du Syndicat de défense des policiers municipaux. La décision dépend actuellement du maire et de son conseil municipal. Sur notre site Internet, les réactions vont généralement dans le même sens. « Policier municipal, national ou gendarme, ils représentent l’État français et doivent faire respecter les lois françaises, je ne comprends pas que l’on puisse polémiquer, écrit Bdo1384. Avec une formation adaptée, aucun problème. Ils sont là pour nous protéger. » Un autre internaute, surnommé Picsou34, écrit : « Pour rassurer celles et ceux qui craignent les bavures, ceux-là peuvent rechercher dans la presse depuis 1947, date de l’étatisation de la police municipale, ils ne trouveront aucune bavure avec arme à feu qui soit à mettre sur le compte des policiers municipaux, quand bien même ceux-ci étaient armés avant l’intervention de la loi de 1999 sans disposer d’aucune formation. »

Mais naturellement, il n’y a pas d’unanimité. Témoin, l’intervention de Laurent Roux, qui écrit « je suis carrément contre, à Bollène nous n’avons plus que 50 cow-boys. » Précisons qu’à Bollène, il n’y a “que” 38 policiers municipaux (armés). Ce qui est déjà conséquent pour une ville de 14 000 habitants.

www.ledauphine.com

Interview du 21 janvier 2015

Interview du 21 janvier 2015

Repost 0