La nouvelle république : SDPM "On ne sait jamais ce qu'il y a au coin de la rue"

Publié le 13 Février 2015

La Nouvelle République

Indre - À chaud
13/02/2015 05:30
Les policiers municipaux ont, pour la plupart, un équipement conséquent, mais aucun dans le département ne possède d'arme létale.

Les policiers municipaux ont, pour la plupart, un équipement conséquent, mais aucun dans le département ne possède d'arme létale.

 

Jean-Michel Gonon, du Syndicat de défense des policiers municipaux (SDPM), en poste à Buzançais, se dit« totalement en faveur de ce port d'armes. Lorsque nous patrouillons, on ne sait jamais ce qu'il y a au coin de la rue. Le simple fait de porter un uniforme, fait de nous une cible potentielle et une intervention bénigne peut vite se transformer en drame si nous n'avons pas les moyens de répliquer ». Même propos de la part de Patrick Carré, président de la CFTC police municipale, qui rappelleque déjà « 7.880 policiers municipaux sont armés en France et depuis 1984, grâce à des formations très encadrées, nous ne dénombrons aucune bavure ». Patrick Carré évoque également « cette promesse du ministre de l'Intérieur de donner 4.400 revolvers aux mairies qui en feront la demande. Un geste qui va dans le bon sens et qui pourrait permettre à de nombreuses municipalités de s'équiper pour la seule sécurité de leurs agents ».

www.lanouvellerepublique.fr

Repost 0