La Nouvelle République - Poitiers (86) : " Armer les policiers ", le syndicat des policiers municipaux réagit

Publié le 4 Mai 2015

04/05/2015 05:30

L'article (publié le mardi 28 avril) consacré au groupe « UMP, centristes et indépendants », dans lequel sa porte-parole Jacqueline Daigre, élue aux conseils municipal et communautaire, affirmait qu'il fallait « armer les policiers municipaux », ne finit pas de susciter des réactions.

Hôtel de Ville de Poitiers (86)

Hôtel de Ville de Poitiers (86)

Le Syndicat de défense des policiers municipaux (SDPM), par la voix de Nicolas Konieczny, responsable de la communication, qui salue dans un communiqué « la démarche et la prise de position en faveur de l'armement des policiers municipaux de la ville de Poitiers ».

« Nous ne pouvons que souhaiter que cela puisse faire réfléchir l'édile local. En effet, le SDPM se réjouit de la démarche de la ville de Poitiers d'équiper ses policiers municipaux de gilets par balles, mais souhaiterait que l'on aille plus loin en donnant à ces agents les moyens de se défendre […] en les dotant également d'arme à feu. Comme il est rappelé dans cet article [NDLR : la NR du 28 avril], les policiers municipaux et nationaux sont confrontés à des délinquants de plus en plus dangereux et exercent leurs missions au péril de leur vie. Alors qu'il serait invraisemblable, dans de telles conditions de désarmer un gardien de la paix ou un gendarme, pourquoi demander à un policier municipal de travailler dans le même contexte sans moyen de se défendre et protéger les administrés efficacement ? Le SDPM interviendra et rappellera le rôle et les risques qu'encourent les policiers municipaux à chaque fois que cela sera nécessaire, aux élus et administrés. Aujourd'hui, ne pas armer un policier municipal relève de l'irresponsabilité. La généralisation de l'armement pour la police municipale est une nécessité absolue. »

www.lanouvellerepublique.fr

Repost 0