Attentats : 6 mois après l'assassinat de Clarissa, la Mairie de Montrouge aurait tourné la page !

Publié le 14 Juillet 2015

Six mois après la mort de Clarissa Jean-Philippe, la ville de Montrouge se mure dans le silence

  • La1ère.fr
  • Publié le 08/07/2015 
Depuis les attentats de Montrouge, des policiers municipaux sont en arrêt maladie.

Depuis les attentats de Montrouge, des policiers municipaux sont en arrêt maladie.

Six mois après la mort de Clarissa Jean-Philippe, la police municipale de Montrouge reste meurtrie. Impossible d’oublier cette jeune policière, collègue et amie partie trop vite.

D’après nos informations, trois policiers municipaux seraient en arrêt maladie depuis la mort de Clarissa, assassinée durant son service, le 8 janvier dernier par Amedy Coulibaly."Nous ne savons même pas ce qu’est devenue l’une des policières, amie de Clarissa", s’interroge un membre du personnel de la mairie. "Elle n’a jamais repris le travail. On a aucune nouvelle, et on ne sait pas si elle reviendra un jour".

Etrange silence

Lorsque l’on évoque le prénom de Clarissa, un petit groupe d’agents de la mairie de Montrouge accélère le pas et s’enfuit tête baissée. Pour certains, l'émotion est trop forte à l'évocation du souvenir de cette collègue "gentille et souriante". Pour d’autres, il est "impossible" d’en parler, "on nous l’a interdit", affirme l’un des agents en s’attardant discrètement. "Même si mes collègues voulaient vous parler, ils ne pourraient pas, se désole ce membre du personnel. On a interdiction de parler de Clarissa à la presse. Je n’y peux rien ça vient d’en haut".

 

"La page est tournée"

"En haut", c’est le maire de Montrouge que la1ère.fr a tenté de joindre. En vain. Son service de communication nous affirme qu’ "aucune consigne officielle de ce genre n’a été donnée par la mairie".

La semaine dernière, ce même service affirmait à nos collègues de France Ô que "la page (était) tournée". Une phrase difficile à entendre pour les proches et la famille de Clarissa qui déplore "un manque de considération" envers la jeune policière. "Quand on entend parler des attentats, le prénom de Clarissa est souvent oublié", constate la famille de la jeune policière.

Une plaque à la mémoire de Clarissa ?

La mairie précise qu’une plaque à la mémoire de Clarissa devrait être inaugurée à Montrouge. Quand ? Où ? Impossible d’en savoir davantage sur cette information que la famille de Clarissa ignore encore. En Martinique, une place portant le nom de Clarissa Jean-Philippe, sera inaugurée le 15 août prochain.

source

Repost 0