Communiqué / Montargis (45) : le SDPM réagit au refus de la mairie d'armer les policiers municipaux

Publié le 29 Septembre 2015

Communiqué / Montargis (45) : le SDPM réagit au refus de la mairie d'armer les policiers municipaux

Le Syndicat de Défense des Policiers Municipaux, réagit à l’interview sur France Bleu du 1er adjoint de Montargis, Benoit Dijeon, qui indiquait que les policiers municipaux de cette commune ne seraient pas armés, précisant que « La priorité, ce sont les incivilités du quotidien (…) la grande criminalité, c'est le travail des policiers nationaux (…) La main du maire n'a pas à être armée, c'est la main du lien social ».

Ceci dénote de graves lacunes sur les missions des policiers municipaux et ses risques mais aussi sur le rôle et le devoir du maire en matière de sécurité publique. Le Maire n’est pas une machine à subventions et qu’il le veuille ou non, le Maire de Montargis est responsable légalement du bon ordre, de la tranquillité et de la sécurité publiques sur sa commune. Il ne peut vouloir se décharger de cette responsabilité légale. Nous invitons d’ailleurs aux habitants de cette commune qui se sentiraient en insécurité à le rappeler à M. le Maire !

Par ailleurs, aucun des policiers municipaux qui ont été blessés ou tués en service, partout en France, ne recherchaient de missions spécifiquement dangereuses. Ils l’ont été dans le cadre de leurs missions traditionnelles.

Seulement, le métier du policier municipal étant d’être présent sur la voie publique, il se retrouve régulièrement le premier intervenant face aux évènements, à la délinquance et aux agressions qui s’imposent à lui. De plus, le Maire de Montargis ne peut nier, qu’il a reçu des instructions de l’Etat pour que les policiers municipaux participent à la surveillance des lieux de culte, ce qui est une mission extrêmement sensible.

En tous les cas, si un Policier Municipal de Montargis, s’avérait blessé (ou pire) dans l’exercice de ses fonctions, sans avoir pu se défendre convenablement, le SDPM veillerait à ce que les responsabilités légales, politiques et morales soient recherchées. En effet, le Maire est non seulement responsable légalement de la sécurité publique sur sa commune, mais également de la sécurité de ses personnels.

 

Le Bureau National.

Repost 0