Le SDPM dans Nice-Matin : Le Directeur de la Police Municipale prochainement annulé ?

Publié le 8 Octobre 2015

Journal du 7 octobre 2015

Journal du 7 octobre 2015

Le SDPM dans Nice-Matin : Le Directeur de la Police Municipale prochainement annulé ?

Réponse à la Mairie de Nice

La commune affirme que le SDPM ne serait pas reconnu et que son action serait apparemment politique. Bien entendu, non seulement ces allégations sont fausses, mais elles pourraient mériter une action judiciaire.

Le fait que le SDPM, ne soit pas affilié à l'une des fédérations syndicales représentatives, ne signifie nullement qu'il ne soit pas reconnu. Bien au contraire, le SDPM est reconnu jusqu'au Conseil d'Etat. D'ailleurs, s'il n'était pas reconnu, le Tribunal n'aurait pas accueilli son action. Les fins de non recevoir, d'ailleurs exposées par l'avocat de la mairie devant le Tribunal, ont été balayées d'un revers de main...

Le SDPM est régulièrement entendu et auditionné, notamment à l'Assemblée nationale et au Sénat (voir ici ou encore ici). Même le Président des Républicains, Nicolas Sarkozy, a reçu le SDPM au lendemain des attentats et a déclaré vouloir travailler avec le syndicat. L'activité soutenue et l'engagement du SDPM sont particulièrement bien reconnus dans la profession.

Enfin, le SDPM ne s'engage dans aucune lutte politicienne : bien connu pour ses recours, le SDPM a attaqué autant des communes de gauche, de droite, ou d'extrême droite. Le SDPM se bat contre les décisions qui lui paraissent injustes et frappées d'illégalité.

Bien au contraire, le SDPM a soutenu des initiatives justes et louables en faveur de la profession, quelques soient les élus et politiques qui les ont entreprises.

La Mairie de Nice n'échappe pas à la règle.

Repost 0