VILLENEUVE LE ROI (94) : le syndicat réagit vivement aux propos outranciers des Jeunes communistes

Publié le 1 Octobre 2015

VILLENEUVE LE ROI (94) : le syndicat réagit vivement aux propos outranciers des Jeunes communistes

Le Syndicat de Défense des Policiers Municipaux, premier syndicat national professionnel, saisit par ses adhérents, réagit aux accusations outrancières, susceptibles d’être qualifiées d’injures et de diffamations, tenues dans un communiqué par les Jeunes Communistes de France du Val de Marne, envers les policiers municipaux de Villeneuve le Roi, suite à un incident survenu le dimanche 28 septembre dernier à l'occasion d'une manifestation : 

« Il n’en fallait pas plus pour que la police municipale intervienne, jouant la provocation et l’expulse du stand avec une extrême violence.  (…) Il s’agit là clairement d’un acte ouvertement raciste et islamophobe. (…) Engagé depuis plusieurs mois dans une bataille contre les contrôles au faciès et les violences policières, nous condamnons fermement ces agissements de la police politique du Maire. Nous demandons que Didier Gonzales rendent des comptes sur ces actes illégaux et racistes de sa police. »

Bien au contraire, la Mairie affirme que l’incident serait dû à un animateur qui aurait agressé la Police Municipale.

Un article de presse de la télévision VMTV précise :

« La version retenue sera finalement celle du communiqué de la mairie. En effet Sophiane, libéré depuis l’incident, a reconnu les faits. »

Le SDPM demande à M. Didier GONZALES, Maire de Villeneuve le Roi, de déposer plainte en injures et diffamations contre ces propos inacceptables et gravissimes qui tentent de jeter le trouble et le discrédit sur l’action de la Police Municipale, qui est une institution républicaine.

VILLENEUVE LE ROI (94) : le syndicat réagit vivement aux propos outranciers des Jeunes communistes
Repost 0