Tueries de masse : le ministère établi une conduite pour les policiers

Publié le 31 Décembre 2015

Tueries de masse : le ministère établi une conduite pour les policiers

"Les attentats du 13 novembre 2015 ont confirmé la tuerie de masse comme mode d'action terroriste en France" et "révélé un mode d'agression inédit". Dans une circulaire adressée à tous les services de police lundi 21 décembre, la Direction générale de la police nationale établit des "fiches de conduite à tenir" dans un tel contexte, un mois et demi après les attentats de Paris et du Stade de France, qui ont fait 130 morts. 

La première fiche présente un "schéma tactique de base pour les policiers primo-intervenants" sur la zone d'un attentat. Les policiers sont incités à "se protéger", à "alerter et évacuer" la population ou à "intervenir pour fixer ou confiner le tireur, en focalisant celui-ci sur les forces de police plutôt que sur des victimes civiles". Si cela échoue, il faut "neutraliser l'individu".

La deuxième fiche porte sur le cas d'un homme "porteur d'un engin explosif improvisé (EEI)", comme une ceinture d'explosifs. Photos et croquis à l'appui, le document détaille le fonctionnement de ces EEI et les moyens de détecter un kamikaze : son comportement ("nervosité, agitation, sudation") et les éléments extérieurs visibles ("fils électriques, boîtier, commutateur"). Il est recommandé de neutraliser l'individu si celui-ci s'apprête à déclencher son EEI, dans le respect de l'article 122-5 du Code pénal relatif à la légitime défense. Et ce en évitant "la zone corporelle où se situe le gilet" d'explosifs. 

La troisième fiche vise la "prévention" d'un "sur-attentat" pouvant "prendre pour cible le public, les forces de police, les secours ou les autorités". La sécurisation des zones et la définition d'un périmètre de sécurité font partie des premières mesures à engager. 

Repost 0