Andernos (33) : la Police Municipale interpelle deux voleurs en Flagrant Délit

Publié le 10 Mai 2016

Andernos (33) : la Police Municipale interpelle deux voleurs en Flagrant Délit

« Le sang froid de la Police Municipale »

Grâce au flair et au travail en amont des agents, deux voleurs et agresseurs ont été pris en flagrant délit.

Vendredi soir, entre 22h30 et 23h : les agents de la police municipale sont en patrouille quand ils aperçoivent une voiture qui sort doucement de l’allée d’une maison. Ils ne distinguent pas le conducteur, et décident de faire barrage à la sortie du véhicule. Pour tenter de fuir, le chauffeur n’hésite pas à percuter celle des fonctionnaires municipaux.

Andernos (33) : la Police Municipale interpelle deux voleurs en Flagrant Délit

Il est aussitôt interpellé, mais son complice tente de s’échapper : il est vite arrêté à son tour, à l’arrière de la maison.

Celle-ci est habitée par une personne âgée qui vient de subir un vol : objets divers, carte bleue, etc. Les policiers retrouvent le butin entier, dans le véhicule qui appartient en fait à la personne âgée. Elle est sous le choc des violences verbales des deux voleurs. Les policiers municipaux sont rejoints par les gendarmes de la brigade d’Andernos : les deux hommes, andernosiens et déjà connus de la Justice, sont immédiatement placés en garde à vue.

En fait, police municipale et gendarmerie nationale étaient sur les traces des voleurs depuis un certain temps, et le fait de les prendre en flagrant délit est certes chanceux, mais répond également à un travail de recherche et de regroupement d’information fait en amont.

« Extrême  professionnalisme, et réactions appropriées. »

« C’est une énorme satisfaction que ces individus soient interpellés, a déclaré le commandant Redon, chef du secteur d’Arcachon, arrivé rapidement sur les lieux, où il a rejoint le maire, Jean-Yves Rosazza. Les deux ont été unanimes pour souligner « L’extrême  professionnalisme, les réactions appropriées et le sang froid des policiers municipaux. »

Ils ont également insisté sur « la complémentarité de la police municipale et de la gendarmerie nationale, et la parfaite cohésion et la coordination entre eux, pour déboucher sur ces arrestations. »

Passés devant le juge d’instruction dimanche matin, après une visioconférence la veille, les deux individus ont été mis en examen pour “vol facilité sur personne vulnérable et violences morales aggravées”. Ils sont donc actuellement hors de nuire.

Maintenant, il appartient aux services de gendarmerie de continuer l’enquête et de vérifier si cette affaire a un lien avec plusieurs autres affaires du même type qui se sont déroulées ces derniers mois, et dont la Dépêche du Bassin en a fait l’écho.

Pour se faire, une commission rogatoire a été diligentée.

Pour l’heure, les deux hommes ont été placés en détention provisoire en attendant les suites de l’enquête.

la dépêche du bassin édition du 5 au 11 mai 2016

Rédigé par SDPM

Publié dans #police municipale, #presse et PM

Repost 0