Toulouse (31) : Un an de prison pour le chauffard qui avait refusé un contrôle, interpellé par la Police Municipale

Publié le 10 Mai 2016

Coursan (11) : Policiers Municipaux et Gendarmes interpellent 2 cambrioleurs en flag

Publié le 10/05/2016 

Un Toulousain de 29 ans a écopé d'une peine de 1 an de prison avec maintien en détention, hier, devant le tribunal correctionnel pour une série d'infractions au code de la route. 

Le prévenu est reparti en prison.

Le prévenu est reparti en prison.

Un Toulousain de 29 ans a écopé d'une peine de 1 an de prison avec maintien en détention, hier, devant le tribunal correctionnel pour une série d'infractions au code de la route. Déjà condamné à 22 reprises par le passé, Kadda est retourné en maison d'arrêt en niant son implication dans les faits qui lui étaient reprochés. Le 15 avril, en fin d'après-midi, des policiers aperçoivent un Mini Austin roulant à vive allure du côté de la rue Valade, en plein centre-ville de Toulouse. Un fonctionnaire tente de s'interposer pour faire stopper le véhicule qui continue sa route manquant de renverser le policier. Ce dernier est obligé de s'écarter pour ne pas être percuté. Peu de temps après, un autre policier poursuit la voiture en fuite qui s'immobilise dans une ruelle. Le gardien de paix repère l'automobiliste et son passager avant en train d'échanger leur place à bord de la voiture. Finalement la Mini Austin est interceptée par la police municipale sur les allées Charles-de-Fitte. Hier, Kadda, poursuivi pour refus d'obtempérer, conduite en état d'ivresse, sous stupéfiants et conduite sans permis, a nié avoir été au volant au moment des infractions. «Le passager, un certain Karimde Bagatette, n' a pas été entendu sur toute cette affaire», regrette l'avocat de la défense, Me Parra Bruguière, invitant le tribunal à prendre en compte cet élément important du dossier. Dans leurs déclarations, les policiers sont unanimes : ils désignent Kadda,vêtu d'un short blanc et d'un tee-shirt sombre, comme étant au volant avant d'échanger son siège avec le passager avant. Vingt mois de prison sont requis par le ministère public. Le prévenu est finalement condamné à 12 mois avec obligation de verser 500€ à la partie civile pour le préjudice moral.

www.ladepeche.fr

Rédigé par SDPM

Publié dans #police municipale, #presse et PM

Repost 0