Communiqué : le SDPM répond au Maire de Maurepas (78)

Publié le 17 Juin 2016

Communiqué : le SDPM répond au Maire de Maurepas (78)

Dans l'article indiqué, le Syndicat de Défense des Policiers Municipaux, 1er syndicat national, apprend que le service de la Police Municipale de la ville de Maurepas (28) désormais effectuera des ronde de nuit suite à la signature d'une convention de coordination entre l'édile de la commune et le représentant de l'état.

Alors que deux de nos collègues de la Police Nationale à Magnanville (78) sont tombés sous les coups d'une violence inouïe d'un terroriste fanatique , alors que notre collègue Clarissa Jean Philippe est tombée sous le feu de ces mêmes fanatiques, le SDPM s'interroge sur cette décision d'envoyer nos collègues sur la voie publique de jour comme de nuit uniquement armés d'un bâton de défense et d'une bombe lacrymogène.

Le SDPM qui milite avec force pour l'armement généralisé  des Policiers Municipaux sur l'ensemble du territoire national s'interroge sur cette décision des politiques prétendument proches du terrain de mettre systématiquement nos collègues en danger de mort sans les doter d'arme à feu, seul moyen de défense utile face aux délinquants et autres, qui sont désormais tous armés.

Combien de nos collègues devront tomber en service, sans avoir moyen de défense, avant que les décideurs prennent conscience de la dangerosité de nos missions.

Les Policiers Municipaux, sont des professionnel de la sécurité, formés au même titre que les forces d'état, et il ne sauraient assurer la sécurité des administrés s’ils ne peuvent assurer leur propre sécurité,  le droit de vivre en sécurité étant une liberté fondamentale.

Alain DAL

Délégué presse

Repost 0