Meaux (77) : Un Policier Municipal volontairement percuté par un cambrioleur

Publié le 28 Septembre 2016

Meaux (77) : Un Policier Municipal volontairement percuté par un cambrioleur

Un policier municipal a été délibérément percuté, mercredi après-midi, par une camionnette, rue de Chaage, à Meaux. Le conducteur du véhicule a été interpellé à Chambry, à l’issue d’une course-poursuite.

C’est vers 16 heures que tout a démarré, lorsque deux fonctionnaires - en ronde dans le secteur de l’hôpital - remarquent un homme, tournevis à la main, dans le jardin d’une propriété. Ils s’approchent de lui, il leur explique qu’il est là pour relever les compteurs. Mais le fils du propriétaire, âgé de 16 ans, sort de sa maison et fait comprendre aux policiers qu’il ne s’agit pas du tout de cela. Les deux fonctionnaires veulent alors contrôler l’inconnu, qui leur explique que ses papiers sont dans sa camionnette, garée dans la rue. Ils l’accompagnent et attendent. Leurs deux scooters sont garés une vingtaine de mètres plus loin. L’homme monte dans son véhicule et soudain démarre, fonçant délibérément sur un des policiers. Ce dernier, pour ne pas être écrasé, tente de s’accrocher au haut de la camionnette qui le percute de plein fouet, avant d’être projeté sur le côté.

Une enquête pour tentative d’homicide

Aussitôt, des messages radio sont lancés. Deux voitures de la police municipale, rejointes par deux autres patrouilles du commissariat, se lancent à la poursuite du fuyard, qui prend la direction de Crégy-lès-Meaux. À hauteur de Chambry, il prend la route à contresens et fonce sur une voiture du commissariat qui l’évite. Puis la camionnette percute une autre voiture. La seconde patrouille du commissariat lance alors une herse stop-stick sous les roues de la camionnette, qui continue de rouler quelques centaines de mètres malgré les pneus crevés. Après quelques embardées, il finira par percuter le talus, avant d’être interpellé.

« Le parquet a confié l’enquête, pour tentative d’homicide, au commissariat de police de Meaux », indique le procureur-adjoint Emmanuel Dupic. Âgé de 58 ans, le fuyard, dont le casier judiciaire comporte plusieurs condamnations pour des vols, est en garde à vue.

Le SDPM adresse tous ses voeux de soutien, de prompt rétablissement aux deux policiers municipaux, dont celui gravement blessé.

Rédigé par SDPM

Publié dans #communiqués SDPM, #police municipale, #presse et PM

Repost 0