Viry-Chatillon (91) : le SDPM répond au maire qui ne veut pas armer ses policiers municipaux

Publié le 10 Octobre 2016

Jean-Marie Vilain, Maire de Viry-Chatillon

Jean-Marie Vilain, Maire de Viry-Chatillon

Interviewé dans le Parisien du lundi 10 octobre 2016 n°22424, en page 3, le maire de Viry Chatillon où s'est déroulé la tentative d'assassinat de deux collègues de la police nationale déclare: " la police municipale a été renforcée, armée de bâtons de défense" (SIC!).

Le Syndicat de Défense des Policiers Municipaux hésite entre le rire ou la consternation et rappelle une nouvelle fois que dans les communes voisines Ris-Orangis, Juvisy, Evry, Courcouronnes ou Athis-Mons la Police Municipale est partout équipée de moyens de défense réalistes et adaptés :  à savoir des revolvers 38.

Monsieur Jean-Marie Vilain a sans doute aussi équipé la Police Municipale de stylos à bille et démontre ainsi qu'il ne prend aucunement mesure des devoirs et responsabilités du maire qui est représentant de l'Etat et chargé de la sécurité publique sur sa  commune.

Nous notons cependant que la police municipale est également dotée de...Gilets pare-balles. Monsieur Vilain admet donc que les policiers municipaux sont donc des cibles susceptibles de prendre des balles, mais n'ayant pas le droit de se défendre ni de défendre les administrés... Contrairement aux villes voisines. 

Monsieur Vilain portera la lourde responsabilité de son aveuglement le jour où un policier municipal ou un administré subira son refus d 'équiper correctement les policiers municipaux.

Service communication / Presse

Repost 0