Le SDPM demande l'annulation de l'épreuve d'admissibilité de l'examen PRO chef de service (CDG 83)

Publié le 6 Septembre 2017

Le SDPM demande l'annulation de l'épreuve d'admissibilité de l'examen PRO chef de service (CDG 83)

Alors que le Jury rattaché au Centre de Gestion de Pantin a décidé d'annuler et de faire repasser l'épreuve d'admissibilité,  du dernier examen professionnel de Chef de Service de Police Municipale, le Syndicat de Défense des Policiers Municipaux (SDPM) demande qu'il soit fait de même pour l'épreuve s'étant dernièrement déroulée sous la houlette du CDG 83.

En effet, il apparaît que certaines questions du thème "organisation de la sécurité et pouvoirs de police du maire" étaient totalement hors sujet, ce que les candidats ont malheureusement pu constater.

Par exemple, des questions relatives aux marchés publics ont été posées, alors même que les candidats n'ont pu préparer ce type de question qui ne relève des programmes légaux.

Si par cas, le CDG 83 ne suivait pas la même voie que ses collègues de Pantin, le SDPM se saisira juridiquement de l'affaire, avec toutes les conséquences que cela implique.

Le Bureau national

Rédigé par SDPM

Publié dans #communiqués SDPM, #police municipale

Repost 0