Le SDPM reçu ce mardi au Ministère de l'Intérieur - Remise du Rapport FAUVERGUES-THOUROT

Publié le 11 Septembre 2018

Le SDPM reçu ce mardi au Ministère de l'Intérieur - Remise du Rapport FAUVERGUES-THOUROT

Ce jour, mardi 11 septembre 2018, le Syndicat de Défense des Policiers Municipaux (SDPM) est reçu au Ministère de l'Intérieur.

Seront présents pour le Syndicat : M. Luc BELIER, Délégué Ile de France, M. Olivier ALESSANDRINI, Secrétaire Général et M. Cédric MICHEL, Président National.

De nombreux sujets sont à l'ordre du jour.

Parallèlement à ce cette rencontre, le rapport des Députés Fauvergue et Thourot est remis ce jour, également au premier ministre.

Ce rapport propose - notamment - l'armement (armement à feu, catégorie B) de principe des agents de police municipale, et le non armement une règle dérogatoire, inversant le système actuel.

Le SDPM se félicite de cette proposition dans la mesure où il a toujours milité pour l'armement généralisé des policiers municipaux. En effet, ces agents sont très généralement les primo-intervenants sur tout type d'événement. Ils sont exposés de plein fouet à la délinquance et à l'insécurité. De plus, dans la lutte contre le terrorisme, les policiers municipaux assurent la surveillance des lieux sensibles, tels que les lieux de culte, par exemple.

Nous restons dans l'attente des avis des associations de maires, telles que l'AMF afin de savoir si elle s'opposeront ou non à cette proposition.

S'agissant de la coopération entre les services de police municipale et les forces d'état, il est normal que la coopération soit renforcée et les rapports simplifiés, dans la mesure où la Police Municipale constitue la première véritable police de proximité.

Néanmoins, les Policiers Municipaux restent dans l'attente sur de très nombreux dossiers tels que le volet social (retraite) et les moyens de riposte, alors qu'ils encourent sur le terrain, les mêmes risques que leurs collègues nationaux.

Demain mercredi, le Bureau national du SDPM se réunit dans ses bureaux en Ile de France, afin de faire le point de la rencontre avec le Ministère, et des stratégies à adopter en conséquence.

Repost0