A la police municipale rentrée rime avec nouveautés

Publié le 17 Septembre 2010

http://www.laprovence.com/sites/all/themes/ghmlaprovence/logo.png

 

Publié le mercredi 15 septembre 2010 à 15H19

 

Nouvelle organisation, nouvelle tête. Objectif ? améliorer la prévention

 

http://www.laprovence.com/media/imagecache/article-taille-normale/hermes/2010-09/2010-09-15/2010091414173022.jpg

 

Je souhaite conforter la police municipale dans sa mission première: la prévention". Stéphane Tassistro, nouveau chef de service de la police municipale manosquine détermine son axe de travail. "Je veux une police républicaine, dans le respect de la légalité". Et de souligner: "Ici, la police municipalen'est pas armée, c'est un choix politique. De toute façon, l'armement est lié aux missions. On verra s'il y a une évolution de celles-ci". Et de détailler: les policiers sont munis d'armes de 6e catégorie: matraque, tonfa (le bâton de défense à poignée latérale) et aérosols de défense.

  • Effectif bientôt étoffé

La police municipale compte 15 policiers et 4 agents de surveillance de la voie publique (dont quatre policières et un agent féminin). D'ici deux mois, il y aura trois agents de plus. "Le maire a souhaité étoffer ces effectifs", souligne M. Tassistro.

Les hommes ont à leur disposition deux véhicules - "on espère en avoir un 3e " - ainsi que quatre motos de 125 cm³: "elles sont accessibles à tous les agents et pratiques pour circuler en centre-ville".

  • horaires étendus, le samedi aussi

"À la demande du maire, j'ai revu le fonctionnement du servicequi, jusqu'à présent, fermait ses portes au public entre midi et deux et le soir à 17h12. Maintenant, nous avons deux brigades de roulement, et le poste est ouvert sans interruption de 7à 19h. Les agents prennent leur service à 6h le samedi en raison du marché. Le samedi, s'il y a des mariages, ils les géreront, alors qu'avant ils s'arrêtaient à 12 h. Cela va permettre également d'assurer la sécurisation de la fermeture des commerces". Face au besoin exprimé cette année, le message est visiblement passé entre le nouveau chef de service et le commandant Van Duc, à la tête de la police nationale.

Côté accueil, afin de garantir la confidentialité, un cloisonnement des espaces sera réalisé à l'intérieur du poste.

  • Plus de visibilité

Pour Stéphane Tassistro, la prévention passe par la visibilité des personnels dans la ville. "Il faut que les Manosquins puissent retrouver une équité territoriale, qu'ils puissent jouir de l'espace public en toute tranquillité." Et de pointer du doigt l'espace Mirabeau. "Beaucoup de jeunes s'y rassemblent. Cela n'est pas un délit en soi, mais ça génère un sentiment d'insécurité pour les riverains. C'est pourquoi nous allons augmenter les passages de la police municipale."

  • Nouvel encadrement

Stéphane Tassistro est assisté de Paul Maissonnier, chef de police, et de Jean-Louis Cirito, brigadier-chef principal. Depuis le 2 août, date de sa prise de fonctions, il a fait connaissance des personnels sous sa direction, ainsi que des élus et personnels administratif de la mairie.

 

source : www.laprovence.com

Rédigé par SDPM

Publié dans #presse et PM

Repost 0