A Thionville, la candidate UMP ne veut pas armer les policiers municipaux

Publié le 16 Janvier 2014

Thionville / Politique

 

La Rédaction

 

La candidate (UMP) Anne Grommerch détaille à LOR’Actu.fr ses propositions sur la sécurité, sujet au cœur de la campagne des municipales en Lorraine. Elle accuse son adversaire PS de «laxisme».

 

thioville.jpg

Quelles sont vos propositions pour la police municipale de Thionville ?

 

Je propose de redéfinir les missions de la police municipale. Les policiers ne doivent pas qu’être disposés à mettre des PV de stationnement et à gérer la circulation automobile. En effet, elle doit aussi assurer la sécurité des habitants. Aujourd’hui elle s’arrêt de travailler à 20h. Je propose qu’elle termine plus tard car la vie des thionvillois ne s’arrête pas à cette heure. L’hiver elle pourrait fonctionner jusqu’à 22h et l’été 23h ou minuit. Il faut en discuter avec les policiers eux-mêmes pour voir ce qu’ils en pensent.

 

Etes-vous favorable à une police municipale 24h/24h comme le souhaite à Metz, Marie-Jo Zimmermann (UMP) ?

 

Il faut y réfléchir mais je ne pense pas qu’il y ait de graves problèmes de sécurité au cœur de la nuit à Thionville. Je ne suis pas sûr qu’il y ait un vrai besoin sur la nuit profonde comme on dit. Clairement, le travail de la police nationale suffit.

 

La vidéosurveillance : «une nécessité»

 

Vous proposez un développement de la vidéo protection à Thionville. C’est-à-dire ?

 

Cela me paraît une évidence de développer la vidéoprotecion à Thionville. La majorité PS actuelle n’en veut pas, moi je propose de la développer. L’ancienne majorité avait installé moins d’une dizaine de caméras, il faut continuer. Il ne s’agit pas d’installer des personnes devant des écrans en continu mais de pouvoir agir sur le terrain et l’utiliser efficacement. Les caméras de ce type ont déjà prouvé leur efficacité partout ailleurs. Je n’ai pas encore le chiffre exact mais cela devra être proposé à partir d’études précises. C’est une vraie nécessité.

 

La ville doit-elle interdire la mendicité par arrêté ?

 

Il y a déjà un arrêté municipal interdisant la mendicité. C’est un problème qui est souvent relevé par la population. En effet, certaines personnes peuvent être gênées devant des boutiques ou des supermarchés par une mendicité parfois agressive. Cet arrêté municipal ne sert à rien puisque la police dresse des contraventions à des personnes insolvables. Parfois, certains demandent même au centre de l’action sociale de financer les PV… autant dire que la ville finance elle-même les contraventions. Je suis plutôt favorable à de la prévention. Il faut dire à la population de donner à des associations reconnues plutôt qu’à des familles ou des enfants faisant la manche dans la rue. Beaucoup appartiennent à des réseaux mafieux. Je propose de communiquer sur ce sujet.

 

Considérez-vous qu’il y ait un vrai problème de sécurité à Thionville ?

 

Carrément. Il y a un vrai problème de sécurité Les gens m’en font part souvent sur le terrain ou par mail. On ne se sent pas toujours en sécurité dans les rues, notamment le soir ou dans la nuit. Il y a les problèmes de cambriolages qui touchent Thionville mais aussi les incivilités du quotidien. La municipalité actuelle fait preuve d’un vrai laxisme.

 

La police municipale doit-elle être armée ?

 

Je ne pense pas. J’imagine surtout une police municipale appuyée d’un chien. Par contre, je dénonce le fait par exemple que notre police municipale n’ait pas de gilet pare-balles… 

 

[www.loractu.fr]


Rédigé par SDPM

Publié dans #politique et sécurité

Repost 0