agent de police municipale, agent territorial de police, police territoriale etc... etc...

Publié le 12 Février 2014

POLICE TERRITORIALE IMAGE

Hier dans la soirée, certains se plaisaient à diffuser par SMS une intox selon laquelle le Sénat aurait voté un amendement supprimant le terme "Police" de notre appellation au profit du terme "agent territorial".

 

Pure intox, la réalité est que l'AMF a refusé le terme de "Police Territoriale" et qu'il a été proposé le terme "agent territorial de police municipale" en remplacement des termes agent des cadres d'emploi de police municipale.

 

Aujourd'hui, une certaine structure tente de dissimuler cette bourde et cette fausse nouvelle -certainement dûe à une impulsivité et à un empressement     irréfléchis- en brandissant le spectre de la grève si ce projet n'était pas retiré. Bigre !


Si l'on peut regretter l'abandon du terme "Police Territoriale" et le dictat de l'AMF en la matière sans consultation, et encore plus le projet même de "Police Territoriale" il n'a jamais été question de retirer le terme "police" ni de nos statuts, ni de nos véhicules, ni même de nos uniformes.

 

Au SDPM, nous estimons que cette querelle de mots est bien dérisoire et que si une grève générale doit être déclenchée, celle-ci doit porter sur les revendications essentielles et prioritaires des Policiers Municipaux :

 

- armement à feu généralisé et moyens de protection ;

- volet social, revalorisation des grilles indiciaires C et B, ISF au taux maximum et pris en compte dans le calcul de la retraite à taux plein ;

- reconnaissance professionnelle et statutaire par l'uniformisation des missions, et la création d'une réelle commission représentative des policiers municipaux au travers d'élections professions professionnelles ;

 

En effet, aucun syndicat siégeant au sein de la CCPM n'a été élu sur la base d'élections propres à la profession de policier municipal.

 

Le Bureau National.

Rédigé par SDPM

Publié dans #communiqués SDPM

Repost 0