Castelginest. Ici, la police municipale a du mordant

Publié le 8 Décembre 2011

http://www.ladepeche.fr/images/depeche.png

Castelginest et sa région

PUBLIÉ LE 02/12/2011 08:12 | EMMANUEL HAILLOT


Il s'appelle Fast. Ce qui en anglais signifie rapide. Inutile de dire que le nom lui va comme un gant… Une fois lâché par son maître, Sébastien Riquet, le seul au monde à avoir autorité sur lui, le chien de la police municipale qui a fait son apparition dans l'équipe voilà quatre mois est une vraie bombe sur pattes. Gare à celui qui refuse d'obéir ! En cas de fuite, cette machine de poils et de muscles peut plaquer à terre le malfrat en deux temps trois mouvements. Et on n'ose imaginer ce que la bête ferait de sa proie sans une muselière qu'on ne lui enlève fort heureusement quasiment jamais. Le berger belge en question est dressé pour attaquer et obéir. C'est le maître, et lui seul, qui le retient en permanence, une technique enseignée lors d'une formation sans laquelle le policier ne pourrait exercer avec son chien. « Il voit comme des menaces toutes les personnes en civil et attaque dès que l'on s'approche de moi. Il est évident qu'il garde toujours sa muselière lorsque je le sors. Car le but n'est pas de mordre mais de faire tomber la personne que l'on souhaite arrêter. A ce jour, cela ne s'est pas produit mais on a vérifié son utilité récemment lorsqu'un homme s'est retranché chez lui après une rixe. Il n'en est ressorti que lorsqu'il nous a vus avec le chien qui aboyait… », explique Sébastien Riquet.


Le maire, Grégoire Carneiro, est fier de sa brigade cynophile: « C'est la première dans l'agglo'.J'ai décidé de faire ce choix car il est prouvé que le chien fait peur à de nombreux malfaiteurs. Rixe, bagarres en groupes, mais aussi poursuite d'un homme en fuite sont des faits que l'on gère mieux ainsi. À tel point que l'on pense s'équiper d'un autre chien », dit le maire.


NE PAS FAIRE N'IMPORTE QUOI


A Castelginest, même si certains habitants regardent inquiets ce chien agité qui impose à son maître d'avoir de solides biceps, beaucoup sont souvent rassurés de voir que l'homme et l'animal fonctionnent en symbiose pour leur sécurité. « Du moment qu'il ne lui enlève pas la muselière , pourquoi pas», dit un quadra qui marche avec ses deux enfants. « Moi ça ne me gêne pas mais attention tout de même de ne pas le lâcher sur n'importe qui », exprime un autre homme.


C'est ce qu'on pense tous, d'ailleurs, en voyant la bête… Mais a priori, la situation est sous contrôle même s'il faudra encore attendre quelques mois pour dresser un vrai bilan de cette méthode qui a du chien. Et du mordant dans certains cas.



Sécurité : une priorité du maire


Le maire UMP de la plus grande ville de la circonscription n'a jamais caché son souhait de «préserver la tranquillité des habitants en leur assurant le maximum de sécurité». Un argument électoral qui l'a également aidé à retrouver son fauteuil à la mairie et qui se traduit dans la réalité. A ce jour, l'équipe des policiers municipaux est forte de neuf personnes. Une trentaine de gandarmes sont regroupés dans la nouvelle gendarmerie construite sur la commune. Et cinq caméra de vidéo-surveillance scrutent des rues du centre-ville. Souriez, vous êtes filmés...

 

source : www.ladepeche.fr

Rédigé par SDPM

Publié dans #presse et PM

Repost 0