FO récupère sans vergogne les projets du SDPM et fait allégeance au Ministre

Publié le 1 Octobre 2013

Il paraîtrait qu'une section de FO, devenue syndicat de second plan dans la profession, ait été reçue par le Ministre de l'Intérieur et lui aurait demandé d'inclure les Policiers Municipaux dans le dispositif "compte épargne pénibilité".

 

En agissant de la sorte, ce syndicat généraliste repompe sans aucune vergogne un projet du SDPM, initié le 16 septembre dernier (voir ici) et qui fait l'objet de nombreux soutiens de la classe politique.

 

Ce syndicat n'a jamais travaillé ce projet, ni même adressé le moindre communiqué à ce sujet avant cette prétendue réunion.

 

Alors que la grogne monte dans les rangs de la Police Municipale, qu'un ultimatum a été lancé par le SDPM, puis un appel aux Policiers Municipaux mené par le SDPM et le SIPM (voir ici), le Ministre reçoit un seul syndicat, réputé proche de la gouvernance actuelle.

 

Nous nous élevons contre cette discrimination anti-syndicat PRO : le Ministre doit recevoir l'ensemble des syndicats professionnels qui représentent légitimement les Policiers Municipaux.

 

Nous connaissons le viege adage "diviser pour mieux régner". En recevant un seul syndicat, manifestement manipulé, le pouvoir actuel voudrait-il faire dégonfler le mouvement d'humeur qui monte chez les Policiers Municipaux ?

 

Les Policiers Municipaux n'en seront pas dupes !

 

Et si le Ministre ne daigne pas entendre l'ensemble des Policiers Municipaux et leurs aspirations, il s'expose à ce que le mouvement prenne de l'ampleur et se traduise par des actions fortes !

 

Nous ne laisserons pas bafouer ni les droits des Policiers Municipaux, ni la démocratie qui doit prendre en compte l'ensemble des représentants professionnels de la Police Municipale !

 

Le Bureau National du SDPM

1er Octobre 2013

 

 

Rédigé par SDPM

Publié dans #communiqués SDPM

Repost 0