Fusillade à Orly. Le SDPM dénonce le manque de collaboration de la Police Nationale

Publié le 26 Novembre 2012

FLASH

COMMUNIQUE

 

http://www.lepoint.fr/images/2012/11/24/par-832100-jpg_549336.JPGUne fusillade a eu lieu à Orly le vendredi 23 novembre dernier, sur une rue adjacente à la commune de Villeneuve le Roi, faisant plusieurs morts et blessés. Les auteurs ont abandonné le véhicule sur cette dernière commune après y avoir mis le feu.

 

La Police Municipale est intervenue sur les lieux de l'incendie, avertie par des agents communaux. Des armes y ont été retrouvés.

 

A aucun moment, la Police Municipale de Villeneuve le Roi n'a été informée des faits par le Commissariat de Villeneuve Saint Georges dont il dépend.

 

Pourtant, les agents de police municipale auraient pu à tout moment se retourver nez à nez avec ces gangsters lourdement armés.

 

Ceci s'inscrit dans le manque de collaboration patent de la Police Nationale avec la Police Municipale.

 

En effet, depuis plusieurs mois une convention de coordination a été déposée à la Préfecture par la commune, en attente de signature. Celle-ci prévoit la création d'une liaison directe avec le commissariat, mais il semble que ce dernier refuse.

 

Par conséquent, le SDPM interpelle ce jour par Fax, le Ministre de l'Intérieur, afin que cette situation, qui aurait pu avoir des conséquences gravissimes, cesse et que la collaboration ne soit pas un vain mot.

 

SEO-pdf

lettre ministère

 

Le Point

 

Le Point.fr - Publié le 24/11/2012

 

 

La fusillade a fait un mort et quatre blessés.

http://www.lepoint.fr/images/2012/11/24/par-832100-jpg_549336.JPGLe bar Saint-Exupéry a été le théâtre de la fusillade. 


La garde à vue de l'homme de 20 ans interpellé peu après la fusillade dans un bar d'Orly-Ville (Val-de-Marne) qui a fait un mort et quatre blessés, a été prolongée samedi après-midi, a-t-on appris auprès de Nathalie Bécache, procureur de la République de Créteil. "Il faut être prudent car le lien n'est pas avéré avec cette affaire", précise-t-elle à Sipa. "Nous vérifions actuellement les déclarations de ce suspect, qui nie toute participation à cette fusillade", a-t-elle ajouté.

 

Déjà connu des services de police, cet homme avait été interpellé à Villeneuve-le-Roi (Val-de-Marne), près de l'endroit où le véhicule carbonisé des auteurs de la fusillade a été abandonné. Le suspect, blessé à la main, s'était mis à courir avant d'être arrêté par des policiers.

L'état de santé de l'un des blessés, un ouvrier qui semble être une victime collatérale, reste préoccupant. "Il a été atteint au niveau de la colonne vertébrale", précise Nathalie Bécache. La magistrate espère qu'un troisième blessé pourra être, lui, rapidement entendu.

"Homicide volontaire en bande organisée"

L'attaque a eu lieu vers 13 heures dans un bar d'Orly-Ville. Trois hommes ont surgi à bord d'une BMW noire. Deux hommes encagoulés et munis d'armes de poing en sont alors sortis et se sont dirigés vers deux hommes qui discutaient devant l'établissement. Ces derniers ont tenté de prendre la fuite mais ont été blessés par balle. L'un des tireurs est alors entré dans le café et a fait feu sur les autres clients.

Cinq clients ont été blessées. L'un d'eux, un ouvrier de 32 ans qui travaillait sur un chantier, est rapidement décédé. Les autres, âgés de 38, 33, 21 et 18 ans, ont été hospitalisés. Certains étaient connus pour des affaires de vols, de stupéfiants et violences. Un blessé a été retrouvé touché au niveau du thorax dans un immeuble du quartier où il s'était réfugié.

Les trois malfaiteurs ont ensuite pris la fuite, abandonnant quelques minutes plus tard à Villeneuve-le-Roi leur voiture qui a été incendiée. Une quinzaine de douilles de calibre 9 mm ont été retrouvées sur la scène de crime. Une enquête pour "homicide volontaire en bande organisée" et "tentative d'homicide volontaire en bande organisée" a été ouverte, a-t-on précisé de source judiciaire. La brigade criminelle a été saisie à la suite du Service départemental de police judiciaire (SDPJ).

source :www.lepoint.fr

Rédigé par SDPM

Publié dans #communiqués SDPM

Repost 0