La Maire qui a refusé de sacrifier la Police Municipale, pour des intérêts politiques

Publié le 21 Septembre 2010

http://www.paris-hotel-nordest.com/dotclear/public/.republique_m.jpgSouvent, je constate, que des Mairies, tous bords confondus, sacrifient leur police municipale, et ses agents, pour des motifs politique.

 

A Noisy-Le-Sec, deux groupes composant la majorité municipale, composés notamment du PCF, LO, et des Verts réclamaient avec ardeur la dissolution du service de police municipale, ce à quoi s'est toujours refusée la Maire, Mme ALDA PEREIRA LEMAITRE.

 

Les tensions entre les différents groupe de la majorité étaient telles (d'autres sujets font bien entendu débats) que certains auraient carrément demandé la démission du Maire.

 

Contre vents et marées, il faut reconnaître que Mme la Maire a tenté de protéger sa police municipale. Bien au contraire, Mme la Maire a entendu renforcer le service, par de vrais policiers professionnels, jusqu'à que ses projets soit malheureusement interrompus par cette désastreuse polémique.

 

Souvenez-vous que la police municipale avait été accusée par certaines personnes "de frôler la bavure" ou d'être des "complices" de violences, ou encore une autre avait refusé de se lever lors de l'hommage à Aurélie Fouquet, lâchement assassinée en service.

 

Mme La Maire, ALDA PEREIRA LEMAITRE, n'a pas hésité à affronter les opposants de sa propre majorité, quitte à risquer de nouvelles élections et perdre ses fonctions, pour protéger la police municipale.

 

C'est une chose rare en politique, ce courage d'assumer ses repnsabilités, qui mérite d'être salué.

 

 

Le Parisien de ce jour :

1

Rédigé par SDPM

Publié dans #politique et sécurité

Repost 0