Le lobbying du SDPM commence à payer

Publié le 7 Février 2013

http://www.oppositionrepublicaine.com/wp-content/uploads/LOGO_UMP-1000x500.jpg

http://www.lefigaro.fr/medias/2012/11/26/d48a73a4-37ef-11e2-a222-7ab018ea4daf-493x328.jpgLe SDPM revendique être apolitique et vouloir négocier avec tous les partis. Néanmoins force est de constater que la porte reste plus souvent ouverte dans certains courants de pensées que dans d'autres.

 

Suite aux débats du Sénat du 24 janvier dernier, le SDPM a activé l'ensemble de ses soutiens et sensibilisé nombre de parlementaires, qui vont d'ailleurs être prochainement rencontrés.

 

Répondant aux revendications et à l'action du SDPM, Jean-François COPE a proposé au Bureau politique de l'UMP du lundi 28 janvier 2013, avec en mire les élections de mars 2014, d'adopter le principe que la Police Municipale doit systématiquement être armée (ndlr : armes à feu).

 

Bien entendu, certains maires de droite (comme de gauche) ne suivront pas les recommandations du Président du parti d'opposition. Mais, si la dynamique se poursuit nous espérons un mouvement qui pourrait contrebalancer l'action de nos détracteurs.

 

De l'armement des Polices Municipales devra naître, bien évidemment, les missions et la professionnalisation incluant le volet social.

 

Le SDPM continuera à travailler dans cette voie.

 

Pendant que le SDPM travaille pour le bien de la profession d'autres sont adeptes de la réunionite aigue.

 

Le Bureau national 07/02/2013.

Rédigé par SDPM

Publié dans #communiqués SDPM

Repost 0