Municipales à Amiens 2014 - Alliance UDI / UMP

Publié le 24 Août 2013

Courrier picard

 

Un ticket Fouré - Gest pour les municipales à Amiens

 

PUBLIÉ LE 23/08/2013

Par Courrier picard

 

Brigite Fouré, Alain Gest, Pascal Fradcourt et Benoît Mercuzot font liste commune pour les municipales de mars 2014 à Amiens.

 

http://www.courrier-picard.fr/sites/default/files/articles/ophotos/20130823/gest-four%C3%A9.jpg

 

L'annonce a été faite ce vendredi 23 août. Brigitte Fouré (UDI) se présente en tête d'une liste d'union entre l'UDI et l'UMP pour la mairie d'Amiens.

Celle qui fut maire d'Amiens par intérim sous l'ère Robien propose de mener la liste de la droite et de laisser, en cas de victoire, Alain Gest (UMP) présider la métropole.

Benoît Mercuzot (UMP) et Pascal Fradcourt (Parti radical) sont égalment présents sur cette liste de la droite.

Pied de nez à Jenlis et à l'UDI

Cette annonce intervient alors que l'UDI est chargée de déterminer qui de Hubert de Jenlis et Brigitte Fouré serait investi pour le scutin de mars 2014. La décision déjà ajournée il ya quelques semaines était attendue pour septembre.

Brigitte Fouré appelle Hubert de Jenlis à rejoindre la troupe sur cette liste.

[www.courrier-picard.fr]

Le SDPM avait rencontré Alain Gest, Député, à l'Assemblée Nationale concernant la situation catastrophique d'Amiens sur la plan de la sécurité :

Jeudi 1 novembre 2012

2012-10-30-10.53.18.jpgLe mardi 30 octobre dernier, le SDPM, représenté par Cédric MICHEL, Président et Candice DAL MASO, avocate du syndicat, ont rencontré M. le Député de la Somme, Alain GEST.

 

Avec M. Alain GEST, qui souhaite être candidat aux municipales en 2014 à AMIENS, le SDPM a pu évoquer la politique de sécurité de cette commune.

 

Il a été fait le constat de l'insécurité patente de cette commune révélant l'échec d'une politique désastreuse où la Police Municipale n'occupe pas la place qui se devrait dans la chaîne de sécurité.

 

M. Le Député rejoint le SDPM en estimant que la Police Municipale doit participer activement dans la lutte contre le sentiment d'insécurité, et pour ce faire doit bénéficier du soutien entier de la municipalité et des moyens appropriés et indispensables tels que l'armement et les gilets pare-balles pour mener à bien l'intégralité de ses missions.

 

Il a été évoqué la mise en place indispensable d'un "plan de pacification" sur cette commune incluant tous les acteurs de la prévention et de la sécurité.

 

Bien entendu, le Député a été sensibilisé sur la question concernant Mme l'adjointe déléguée à la sécurité, Mme Emilie THEROUIN, également chargée de ces questions auprès du parti EELV et membre du FFSU, lobby des communes militant contre l'armement de notre profession et son rôle sécuritaire.

 

A ce titre, le Député nous a fait part de son plein et entier soutien et à ce titre portera nos revendications et propositions nationales jusque dans l'hémicycle parlementaire.

 

Notre avocate Candice DAL MASO a pu évoquer les propos fortement déplacés de certains élus à l'égard de la profession et du syndicat qui ont fait l'objet de droits de réponse et réactions officielles du syndicat.

 

Le Député prendra contact avec notre délégation d'AMIENS, et il a été proposé d'organiser une réunion avec les agents de police municipale, afin d'échanger sur ces questions lorsque le moment serait venu.

Rédigé par SDPM

Publié dans #communiqués SDPM

Repost0