[Sihed Souim] Une proche de Taubira critique Manuel Valls et «sa cohorte d'islamophobes»

Publié le 23 Mars 2013

 

http://a3.newsring.fr/content/images/16091/img/big/SihemSouid.jpg

 Sihed Souim

 

L'affaire de la crèche Baby-Loup et de sa salariée voilée dont le licenciement a finalement été invalidé par la justice n'a pas fini de faire parler. Après les propos de Manuel Valls qui regrettait cette décision, une proche de la ministre de la Justice, Sihem Souid, a réagi mercredi 20 mars sur LePoint.fr dans un texte intitulé «Monsieur le ministre de l'intérieur, vous faites fausse route!». 


Un texte à charge contre le ministre de l'Intérieur «et sa cohorte d'islamophobes» qui a rapidement été retiré du site de l'hebdomadaire. «Le problème, c’est que Sihem Souid, qui, depuis 2009, était adjointe administrative à la Préfecture de police, a été détachée au ministère de la justice il y a quelques semaines. Cette proche de la garde des sceaux Christiane Taubira - elles ont participé ensemble à la campagne d’Arnaud Montebourg lors de la primaire socialiste - est chargée de mission au service de l’accès au droit et de l’aide aux victimes, Place Vendôme», rapporte LeMonde.fr. Des propos qui pourraient en effet faire tâche dans les relations entre le ministre de l'Intérieur et la garde des Sceaux, qui ne cachent pas leur sympathie l'un pour l'autre lors de leurs apparitions en public.  


Le texte n'a pourtant pas été retiré pour les propos envers Manuel Valls mais pour ceux contre l’ancienne patronne de la Haute autorité de lutte contre les discriminations (Halde), Jeannette Bougrab. L'auteur du texte n'y mâchait en effet pas ses mots. «Dans le texte, cette dernière évoque les "problèmes psychologiques et identitaires personnels" de l’ex-secrétaire d’Etat du gouvernement Fillon, qui est rangée dans la "cohorte d'islamophobes"», précise le site.  


Contactée par Le Monde, Sihed Souim a confirmé ses propos. «Je persiste et signe, je pense que Manuel Valls n’avait pas à donner son avis sur une décision de justice», a-t-elle réagi en revenant sur l'affaire de la crèche Baby-Loup. Et d'ajouter : «Je ne vais pas écrire tous les quatre matins, mais si les choses ne vont pas, je pousserais un coup de gueule. Je veux que la gauche soit la gauche».

 

[www.newsring.fr]

Rédigé par SDPM

Publié dans #politique et sécurité

Repost 0