Une police municipale à Saint-Alban Leysse

Publié le 6 Avril 2010

http://www.la-vie-nouvelle.fr//img/logo.gif

 

http://www.la-vie-nouvelle.fr//uploads/information/1818-photo1-snap.jpgEn réponse à la disparition de la police nationale, Saint-Alban se dote d'une police municipale.

Après la disparition de la police nationale de proximité et face à un nombre suffisant de faits à déplorer (problèmes autour du City Parc, de voisinage, incendies de poubelles, etc), la nouvelle municipalité a embauché un agent de police municipal. Il est placé sous l'autorité directe du maire investi d'un pouvoir de police administrative. Le policier municipal est un fonctionnaire de la fonction publique territoriale. Il travaille en collaboration avec la police ou de la gendarmerie nationale. Ils sont environ 18 000 policiers municipaux en France, ce qui représente la 3e composante des forces de l'ordre dans le pays. Il doit respecter un code de déontologie et possède une carte professionnelle. Un policier municipal peut être équipé d'un tonfa (matraque de défense), d'une arme apparente selon les besoins et la réglementation, mais pas de taser (pistolet à impulsion électrique). Le rôle du policier municipal, sera donc d'exécuter le pouvoir du maire dans la limite de ses attributions. Il consistera à veiller à la sécurité et au respect de la législation en matière de baignade et activité nautique, de lieux et supports publicitaires, urbanisme, activités et manifestations, circulation et stationnement, protection de l'environnement, entretien des édifices, divagation des animaux, établissements recevant du public, lutte contre le bruit. Il sera en mesure  de verbaliser des infractions. Il sera un interlocuteur de proximité, avec un rôle de médiation plutôt que de répression. Sur Saint-Alban Leysse a été engagé un état des lieux pour commencer, agrémenté de quelques avertissements distribués aux coupables d'infractions. Puis Daniel Miclo effectuera un stage de 4 mois à Saint-Egrève au Centre national de la fonction publique territoriale. Pas de permanences prévues à son bureau mais patrouilles aléatoires. Il va circuler sur un territoire d'environ 8 km2 afin de veiller au respect des règles et à la tranquillité de la population (plus de 5 700 habitants). Celui-ci devrait aussi par la suite développer assez vite une mission pédagogique auprès des scolaires afin d'expliquer notamment en quoi diffèrent les policiers nationaux, municipaux et gendarmes et de transmettre quelques règles et informations précieuses.

Renseignements : 04 79 33 13 57.

 

source : http://www.la-vie-nouvelle.fr

Rédigé par sdpm.over-blog.org

Publié dans #presse et PM

Repost 0