Var : deux gendarmes féminins abattues en intervention

Publié le 17 Juin 2012

5344.jpghttp://www.leparisien.fr/images/2012/06/18/2053289_collobrieres_640x280.jpgDeux femmes gendarmes qui intervenaient pour régler un différend dimanche soir au coeur du village de Collobrières (Var) ont été tuées par arme à feu, une première dans l'histoire de la gendarmerie. D'importants moyens étaient mobilisés dans la nuit pour retrouver le , qui était armé.


«Deux militaires féminins de la gendarmerie ont été tuées par arme à feu ce (dimanche) soir à Collobrières», un village de près de 2000 âmes enclavé dans le massif des Maures, a déclaré le préfet Paul Mourier, qui a ajouté ne pas connaître dans l'immédiat les circonstances de ce double assassinat. 

 C'est la «première fois dans l'histoire de la gendarmerie que deux femmes gendarmes sont tuées lors d'une même opération», selon une source proche du dossier.

Selon les premiers éléments de l', les deux gendarmes intervenaient seules, vers 23h00, pour tenter de mettre fin à un différend familial, a indiqué une source proche du dossier. Elles auraient été agressées par un homme qui se serait emparé de l'arme de l'une d'entre elles et aurait ouvert le feu sur celle-ci, puis sur l'autre militaire. L'homme se serait alors enfui avec les deux  de service des gendarmes, dont on ignorait l'âge. Les deux gendarmes, en poste à la brigade territoriale de Pierrefeu (Var), avaient été appelées au coeur de ce village situé dans le massif des Maures, dans l'arrière-pays de Hyères. «Le tireur semblait alcoolisé», a également précisé la source proche du dossier.

Le village bouclé

Le préfet a précisé que l'auteur de «ce double assassinat était activement recherché par la gendarmerie, qui a mobilisé d'importants moyens». «J'ai demandé que tout le village mais aussi tout le département du Var soit bouclé», a ajouté M. Mourier, indiquant que le ministre de l'Intérieur Manuel Valls avait été «immédiatement informé». Parmi les moyens mobilisés, des hommes du peloton d'intervention interrégional de la gendarmerie ont été dépêchés sur place tandis qu'une équipe du GIGN a été déployée depuis la base de Satory, a ajouté la source proche du dossier. Les faits se sont produits vers 23h00, et à 01h, il était impossible d'entrer dans le village, qui était bouclé.

Immédiatement, le colonel Laurent Bitouzet, commandant le groupement de gendarmerie du Var, et le commandant Laurent Lachatre, commandant la compagnie de gendarmerie de Hyères, se sont rendus sur les lieux, où se sont déplacés également le préfet et sa directrice de cabinet Nathalie Bakhache.

Deux médecins du Smur, une vingtaine de pompiers, quatre ambulances et un hélicoptère venu de Nice (Alpes-Maritimes) ont été mobilisés.

Rédigé par SDPM

Repost 0