Vidéo / Communiqué : Les PM armés seraient des "Cow-Boy" selon le Maire d'AMIENS !

Publié le 19 Septembre 2012

 

 

HOSTENS, le 19 septembre 2012.

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

dupuis.jpgRépondant à une question de notre délégué lors de l’émission « La Voix est Libre » sur France 3 Picardie, le 15 septembre dernier, le Maire d’AMIENS a indiqué ne pas souhaiter armer les policiers municipaux et « qu’il n’était pas question de leur demander d’être des cow-boy ». Le Maire d’AMIENS, précise en outre que notre délégué confondrait les missions de la police nationale et de la police municipale.

 

Le SDPM est scandalisé du mépris affiché par le Maire d’AMIENS à l’égard des policiers municipaux qui sont armés mais aussi des policiers municipaux qui ne le seraient pas et dont la majorité réclame à l’être. Certains de ces policiers ont pu sauver leur peau et celles de civils grâce à leur armement.

 

Le Maire d’AMIENS prétend ne pas exposer ses agents à des situations dangereuses. Le Maire a dû oublier l’embuscade qu’ont subit il y a quelques mois des policiers municipaux de sa commune, où ils ont perdu un véhicule qui a finit calciné, lors d’une simple mission de sécurisation du marché. Les faits de violences et d’agression dont sont confrontés les policiers d’AMIENS sont récurrents et recensés par le syndicat.

 

Selon la Loi, n’en déplaise au Maire d’AMIENS, celui-ci est responsable de la sécurité publique sur sa commune, et ce, aux côtés de l’état. C’est donc lui, qui opère une confusion sur la nature des missions que doivent exercer ses agents de police municipale, mais aussi des risques qu’ils encourent.

 

Il faut noter que depuis que les missions des policiers municipaux ont été sur AMIENS « réorientées », la délinquance a explosé. Selon sa propre adjointe, celle-ci a augmenté de 72% en deux ans !

 

Il faudrait peut-être que le Maire d’AMIENS indique à M. le Ministre de l’Intérieur avec le même dédain qu’avec notre délégué, que celui-ci opérerait une confusion dans les missions de la police municipale. En effet, les agents de police municipale de la ville d’EVRY (PS) dont Manuel VALLS était Maire, sont armés. Le Maire d’AMIENS estime-t-il que les Policiers Municipaux du Ministre seraient des « cow-boy » ?

 

Ces propos ne sont pas dignes d’un Elu de la République qui doit respecter le travail de ceux qui sont à son service !

 

Le SDPM milite pour l’armement généralisé de la police municipale et la responsabilisation des MAIRES dans leurs missions.

 

 

Le Président national du SDPM,

Cédric MICHEL

 

SEO-pdf

communiqué en PDF

Rédigé par SDPM

Publié dans #communiqués SDPM

Repost 0