La charente-libre : Armement des agents, le syndicat réagit vivement (Cognac - 16)

Publié le 10 Juin 2015

06h00 | Mis à jour il y a 9 heures

06h00 | Mis à jour il y a 9 heures

Suite à l’article paru dans notre édition d’hier concernant l’armement de la police municipale de Cognac en débat, le Syndicat de défense des policiers municipaux (SDPM) a souhaité réagir.

Vue de Cognac - Fortifications

Vue de Cognac - Fortifications

 

Dans un communiqué, il dénonce les déclarations du maire Michel Gourinchas, lequel disait: "C’est une réflexion qui a une réalité. Je n’ai qu’un objectif: protéger les policiers municipaux", tout en ajoutant "il n’y aura pas de pistolet, c’est certain."

Une position "scandaleuse", juge le syndicat. "Elle met en danger les policiers, et le maire devra en assumer la responsabilité le cas échéant." Et de poursuivre:"Chaque jour, ils sont confrontés à des individus de plus en plus violents et armés, dans l’accomplissement de leurs missions traditionnelles et quotidiennes. Ce qui est d’autant plus regrettable, la conscience avouée du maire des risques qu’encourent les agents de police municipale mais qui refuse pourtant de les protéger en les armant comme il le devrait."

Par ailleurs, le syndicat estime tout aussi "scandaleux de qualifier de "cow-boys" les policiers municipaux qui seraient armés. Nous n’envisageons pas que le maire puisse tenir de tels propos à l’égard des gendarmes ou des policiers nationaux, qui pourtant, sur la voie publique, encourent les mêmes risques. Cela montre un certain mépris à l’égard de notre profession."

Le SDPM conclut en rappelant qu’il "milite au quotidien pour l’armement à feu de l’ensemble des policiers municipaux, la délinquance n’épargnant aucun territoire et chaque mission étant potentiellement dangereuse (...) Aujourd’hui, ne pas armer un policier municipal relève de l’irresponsabilité et les élus en répondront le cas échéant."

TAGS CognacMichel Gourinchas

www.charentelibre.fr

Repost 0