Armement des Policiers Municipaux : réaction du SDPM aux déclarations du Président de la République

Publié le 18 Novembre 2015

Armement des Policiers Municipaux : réaction du SDPM aux déclarations du Président de la République

Le Syndicat de Défense des Policiers Municipaux, 1er syndicat national professionnel réagit à la déclaration de François Hollande, selon laquelle des armes pourront être prises sur les stocks de la Police Nationale pour armer les policiers municipaux, pour les maires qui le souhaiteraient.

Cette annonce n’est pas satisfaisante.

En effet, au lendemain des attentats de janvier 2015, cette annonce a déjà été faîte. Et pourtant, seules 277 communes en ont exprimé la demande, et seules 77 seront acceptées, depuis.

Ainsi, il va de soit que les maires qui ne veulent pas armer leur police municipale continueront à ne pas le faire.

Le SDPM, 1er syndicat national, demande que le Gouvernement décrète l’armement de tous les policiers municipaux.

Le Syndicat de Défense des Policiers Municipaux, appelle tous les Policiers Municipaux, qui ne sont pas équipés d'armes à feu et de gilets pare-balle à se retirer immédiatement de la voie publique. Ils doivent faire valoir leur droit de retrait ou leur droit d'alerte.

Le Gouvernement doit prendre des mesures exceptionnelles afin de donner à toutes les forces de l'ordre, dont les Policiers Municipaux, les moyens de pouvoir protéger nos concitoyens.

Repost 0