Le Point : Montrouge : les policiers ont perdu la trace du tireur

Publié le 8 Janvier 2015

11 h 15. Le patron du SDPM, syndicat de défense des policiers municipaux, a tenu à réagir après la fusillade qui a eu lieu à Montrouge et dans laquelle une collègue a été tuée : "Nous sommes dans un état d'insécurité telle que les forces de l'ordre ne sont plus en sécurité. On ne peut pas défendre la population sans être armés. Soit on est armés, soit on devrait être retirés de la voie publique. Aujourd'hui, ajoute Cédric Michel, des policiers municipaux qui surveillent des synagogues ne sont pas armés. Ils sont des cibles. Le ministre de l'Intérieur doit nous recevoir d'urgence, car nous ne voulons plus nous faire tirer comme des lapins." 

Rédigé par SDPM

Publié dans #communiqués SDPM

Repost 0