Policière tuée sur l'A4 : ils étaient une dizaine dans le commando

Publié le 6 Juin 2010

http://s.tf1.fr/mmdia/i/70/1/4022701ikwar.png?v=1

 

Un homme de 42 ans, connu de la police et condamné pour vol à main armée, a été déféré au parquet de Paris avant sa mise en examen. Deux autres personnes ont été identifiées grâce à des empreintes digitales, des traces ADN et des images de vidéosurveillance.

http://s.tf1.fr/mmdia/i/84/3/fusillade-sur-l-a4-l-enquete-s-accelere-4621843yosfb_1713.jpg?v=2Le commando à l'origine de la fusillade qui a coûté la vie à la policière municipale Aurélie Fouquet le 20 mai à dans le Val-de-Marne était composé d'une dizaine de personnes, a affirmé samedi le ministre de l'Intérieur.

 

Le commando à l'origine de la fusillade qui a coûté la vie à la policière municipale Aurélie Fouquet le 20 mai à Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne) était composé d'une dizaine de personnes, a affirmé samedi le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux. Le ministre, venu inaugurer à Puy-Guillaume la première installation de vidéo-surveillance du département du Puy-de-Dôme, a déclaré : "L'enquête progresse bien, nous savons désormais qu'il s'agit d'un commando d'une dizaine de personnes et non de 6 ou 7 comme évoquées à l'origine". "Les investigations se poursuivent, notamment grâce à la vidéo-protection et aux traces ADN et digitales", a ajouté le ministre qui a précisé que "de nouvelles identifications auraient lieu dans les tout prochains jours et qu'une troisième identification était, dès à présent, quasi certaine". "Les responsables seront inéluctablement identifiés, interpellés et sanctionnés car la puissance publique finit toujours par l'emporter", a ajouté M Hortefeux.

 

Le 20 mai, Aurélie Fouquet avait été atteinte de trois balles à la sortie de l'autouroute A4, à Villiers-sur-Marne, alors qu'elle pensait intervenir pour un banal accident de la route. Elle venait en fait de croiser la route d'un commando de plusieurs hommes armés de fusils d'assaut et lancés dans une sanglante course-poursuite sur l'autoroute avec des policiers. Un homme de 42 ans, Malek Khider, arrêté à son domicile, a avoué appartenir au commando à l'origine de la fusillade et a été mis en examen, dans ce dossier, notamment pour "assassinat". Un autre malfaiteur, blessé au cours de la fusillade par un collègue de Mme Fouquet, a été identifié et est recherché.

 

le 05 juin 2010 à 16:46

Rédigé par SDPM

Publié dans #presse et PM

Repost 0