Saintes (17) : le SDPM répond à l'opposition au sujet de l'armement de la Police Municipale

Publié le 15 Juin 2016

Saintes (17) : le SDPM répond à l'opposition au sujet de l'armement de la Police Municipale

Dans l’édition du « SUD OUEST » du 8 juin, le Maire de Saintes, aurait entamé des démarches aux fins d'armer la Police Municipale de sa commune. Monsieur le Maire à sans doute pris conscience de la nécessité de franchir cette étape primordiale pour les Policiers qui chaque jour assurent la sécurité des citoyens, une sécurité qui ne peut être efficace que si les agents exercent eux-même en toute sécurité.

Le SDPM, n'est d'ailleurs pas surpris de la réaction du groupe d'opposition dominé par le dogmatisme déclare calomnieusement que les Policiers Municipaux ne seraient pas formés pour l’armement et qu’ils seraient une police de proximité et non de sécurité.

Le SDPM, ne rejette nullement cette mission de proximité de la Police Municipale, et s’en félicite. Mais proximité ne s’oppose pas à sécurité. De plus, la sécurité publique est un devoir légal du maire en tant qu’Officier de Police Judiciaire et de représentant de l’état dans la commune. Nous renvoyons l’opposition à la lecture du code général des collectivités territoriales.

S’agissant de la formation, les Policiers Municipaux sont formés par des moniteurs au sein d’école de gendarmerie et de police nationales. Ils bénéficient d’une formation initiale et continue à ce sujet.

Partout en France, le SDPM, 1er syndicat des policiers municipaux interviendra, à chaque fois que cela est nécessaire, pour rappeler aux Elus et aux administrés, le rôle et les risques qu’encourent chaque jour les Policiers Municipaux.

Le SDPM, félicite à nouveau la décision de Monsieur le Maire de SAINTES.

 

M. ALAIN DAL

Délégué Presse

Repost 0