AFP Le chef de la police municipale de Saint-Arnoult égorgé dans son bureau

Publié le 30 Novembre 2012

http://www.numerama.com/media/attach/afp.jpgEnquête-meurtre-police,PREV
Le chef de la police municipale de Saint-Arnoult égorgé dans son bureau (PAPIER GENERAL)


   
http://www.leparisien.fr/images/2012/11/30/2369007_saintarnoult2.jpgPARIS, 30 nov 2012 (AFP) - Le chef de la police municipale de Saint-Arnoult-en-Yvelines (Yvelines) a été égorgé dans son bureau vendredi par un homme qui s'est ensuite rendu, a-t-on appris auprès de la gendarmerie qui privilégie la thèse du crime passionnel.

Ce meurtre s'est déroulé entre 12H30 et 13H00 dans les locaux de la police municipale, selon la gendarmerie.

L'auteur présumé serait l'ex-mari de la compagne de la victime, a-t-on indiqué. Cette dernière avait été menacée par le passé. Selon les premiers éléments de l'enquête, en début d'après-midi, un proche du tueur présumé aurait reçu un SMS de sa part lui indiquant son intention de tuer son ex-femme et son concubin actuel, le chef de la police municipale installée dans la mairie.

L'alerte est alors donnée. Mais il est trop tard car à peu près au même moment, les pompiers sont appelés pour venir à la mairie de Saint-Arnoult au secours du chef de la police municipale. La compagne de la victime est immédiatement placée sous protection des gendarmes.

Activement recherché, l'auteur présumé se présente de lui-même à la gendarmerie de Saint-Arnoult-en-Yvelines peu avant 14H00, selon la même source.

"Violent et agressif"

                      
La victime est un trentenaire, père de deux enfants de 3 et 8 ans, a indiqué le Syndicat de défense des policiers municipaux (SDPM). Il avait demandé sa mutation près de Béziers, en Languedoc-Roussillon, selon ce syndicat.

Une décision qui aurait suscité la colère de l'ancien mari de sa compagne, considéré comme "violent et agressif", explique le président du SDPM Cédric Michel.

Selon une source proche de l'enquête, le meurtrier a toutefois pu tuer sa victime en la surprenant par derrière. 

L'enquête sur le crime de Saint-Arnoult est menée par la section de recherches de Versailles. Le procureur de Versailles, Vincent Lesclous, s'est rendu sur place.

Rédigé par SDPM

Publié dans #communiqués SDPM

Repost 0