Communiqué du SDPM sur la CCPM du 13/02/13 : Les Policiers Municipaux n'auront rien, comme nous l'avions prédit !

Publié le 13 Février 2014

http://blogs.lesinrocks.com/billetdur/files/2013/07/valls600.jpg

M. Valls prend au sérieux les problèmes des Policiers Municipaux

 

Comme nous l'avions indiqué à l'époque, la CCPM qui avait eu lieu lors de la campagne présidentielle de 2012, n'engageait rien ni personne.

 

Les peudos-avancées que certains syndicats se glorifiaient à l'époque d'avoir "arrachées" n'auront pas lieu, comme l'avait prédit le SDPM.

 

<< Les promesses n'engagent que ceux qui y croient >>... surtout en pleine campagne électorale !

 

Des avancées statutaires et de fond, peuvent bien être arrêtées par la CCPM, cela n'a AUCUNE VALEUR, si le Gouvernement et le Législateur ne veulent pas y donner suite.

 

Une fois encore est prouvée la FUMISTERIE de la CCPM, présidée par un Maire également Vice-Président de l'AMF (on ne peut pas être du côté des employeurs et des employés en même temps...) qui emploie un Directeur Contractuel de sa Police Municipale et qui trouve normal de recruter des officiers de police nationale en retraite à la tête des Polices Municipales.

 

Les syndicats qui crient à la << TRAHISON >> ont bien été naïfs de croire aux promesses des politiciens en campagne !

 

http://www.larousse.fr/encyclopedie/data/images/1313133-Georges_Clemenceau.jpg<< Quand on veut enterrer un problème on créé

une commission ! >> Georges Clémenceau.

 

La réalité est que les Policiers Municipaux doivent se détourner des organisations généralistes qui siègent à la CCPM sans y avoir été élues, pour s'organiser derrière les syndicats professionnels en vue d'un vrai mouvement social.


Le Bureau National du SDPM

13/02/13

 


 

Communiqué du Ministère (sic) :

 

Commission Consultative des Polices Municipales (CCPM) du 13 février 2014

13 février 2014

Communiqué de presse du ministre de l'Intérieur du jeudi 13 février 2014


Ce jour Manuel Valls, ministre de l’Intérieur s’est exprimé devant les membres de la Commission consultative des Polices Municipales qui ne s’était pas réunie depuis mars 2012.


Le ministre a tenu à dire toute sa confiance dans le professionnalisme des agents de police municipale et a insisté sur la nécessaire complémentarité entre leurs missions et celles de la police et de la gendarmerie nationales.


Cette réunion a été l’occasion de présenter les avancées décidées par le gouvernement dans les domaines indemnitaires et statutaires :

  • revalorisation de la catégorie C de la fonction publique territoriale qui bénéficiera aux agents les plus modestes du cadre d’emploi des polices municipales
  • création d’un échelon spécial pour ces agents
  • création d’un deuxième grade de directeur et assouplissement des conditions de création de ces postes par les communes.

Le ministre a également évoqué les dispositions contenues dans la proposition de loi déposée par les sénateurs Pillet et Vandierendonck, en particulier :

  • la fusion des cadres d’emploi des policiers municipaux et des gardes champêtres
  • la généralisation des conventions de coordination à toutes les communes disposant d’une police municipale, et l’instauration, dans les conseils municipaux, d’un débat sur l’emploi de la police municipale
  • la création d’un dispositif d’audit et de contrôle plus souple et plus réactif que le dispositif actuel
  • la détermination des missions des agents de surveillance de la voie publique (ASVP) et de leurs conditions de formation.

Le ministre a proposé la création de groupes de travail spécifiques portant l’un sur les questions relatives à la formation des policiers municipaux et l’autre sur leur accès direct à certains fichiers.


Pour Manuel Valls, cette rencontre avec les élus et les organisations syndicales était un point d’étape nécessaire à la poursuite des travaux engagés dans la perspective de polices municipales plus nombreuses, plus modernes, mieux équipées et au professionnalisme renforcé.

Rédigé par SDPM

Publié dans #communiqués SDPM

Repost 0