Cagnes-Sur-Mer / Louis Nègre : le SDPM réagit à l'emploi des ASVP

Publié le 6 Février 2014

http://images.midilibre.fr/images/2013/11/13/le-conflit-oppose-un-policier-municipal-a-un-asvp_729542_510x255.JPG

Illustration

 

Le SDPM tient à réagir à l'article du 3 février 2014, relatif à la sécurité à Cagnes sur Mer, dirigée par M. L. Nègre intitulé <<"Municipales à Cagnes: Louis Nègre (UMP) "déteste les voyous et l'incivisme">> .

 

Dans cet article, M. Nègre s'exprime sur les ASVP : " Les ASVP ? « C'est une police de surveillance du stationnement. Son but, c'est pas faire de la quantité mais de la qualité. Je ne leur dis pas : faites un max de PV, mais faites en sorte que ma ville soit propre. » "

 

Or, cela fait plusieurs années que le syndicat rappelle à Monsieur NEGRE, que ses ASVP ne sont pas cantonnés, comme la Loi lui oblige, à exercer seulement de la police du stationnement.

 

En effet, lors des plans "anti-hold-up" à l'occasion des fêtes de fin d'années, les ASVP participent à cette opération aux côtés des Policiers Municipaux, ce qui est parfaitement prohibé par la Loi et la Jurisprudence. Les ASVP ne peuvent effectuer que du stationnement, ou quelques tâches administratives, mais sont exclus de toute tâche de sécurisation. Pourtant, dans ses réponses la mairie semble contredire la Loi, alors que le maire  connait parfaitement la réglementation puisque il vient de l'indiquer.

 

Nous notons que la mairie balaye d'un revers de main nos avis et avertissements.

 

Nous avons lancé un avis cette année à la Préfecture, si la situation se reproduit l'année prochaine cela sera une procédure judiciaire.

 

Publié le lundi 03 février 2014 à 07h19

http://www.nicematin.com/media_nicematin/imagecache/article-taille-normale-nm/image/protec/2014/02/03/24216265.jpg

"Louis Nègre, il est toujours souriant et au contact de la population. Quand vous voyez des socialistes dans la rue, ils ne sont pas souriants, comme François Hollande."


Un vrai fan, parmi les quelque 130 personnes présentes, se dévoile dans la salle orangée de l'Espace centre à l'occasion de la réunion publique du candidat Nègre, sur le thème de la « sécurité ». Première réunion du sortant UMP…

« Promis, on ne lui a pas fait de chèque, c'est spontané », plaisantent les élus de la majorité municipale, alors que Louis Nègre, lui, lâche en riant : « En même temps, s'il ne sourit pas c'est qu'il a des petits problèmes en ce moment François Hollande. »

Ce soir-là, le discours du sénateur-maire, qui se présente à sa succession, est clair. Et la salle est loin d'être revendicative ou enflammée :« A Cagnes, on déteste les voyous et l'incivisme », martèle le sénateur-maire.

L'occasion pour l'élu UMP, de revenir, micro en main, sur le rôle de la police municipale.

Les ASVP ?« C'est une police de surveillance du stationnement. Son but, c'est pas faire de la quantité mais de la qualité. Je ne leur dis pas : faites un max de PV, mais faites en sorte que ma ville soit propre. »

Une police municipale dont il aimerait voir les pouvoirs étendus. En attendant, dit-il, « les effectifs sont ce qu'ils sont, mais les résultats sont là ».

Et de rappeler une convention signée avec le préfet des Alpes-Maritimes : « La nuit, la police nationale en civil prend le relais. Ce sont des chasseurs, alors que la journée c'est ma police municipale qui concentre ses efforts. »

Des hommes… mais aussi la vidéosurveillance.

La sécurité à Cagnes, c'est également « une centaine de caméras alors qu'il y en avait zéro il y a quatre ans. Et on en mettra d'autres », répond le maire sortant à un Cagnois.

Jean-Claude Peguillet, de l'association Défense et vigilance prend la parole. Voix forte et un peu de pub pour ses Voisins vigilants au passage.« Les trafics de drogue, les positions pornographiques, les gens ne le tolèrent plus », lance-t-il.

Louis Nègre l'assure : « Le problème est réglé au square du 8-Mai, on y a mis les moyens. Quant au parvis du collège, on s'en occupe. Au sujet de la voiture brûlée, je vais convoquer les enfants et les parents et je vais leur passer un savon. Ils vont s'en souvenir. »

Michel Gagnaire, l'élu à la sécurité renchérit : « Au square on a fait installer un lampadaire, on a mis une caméra et on a fait déplacer un banc. »

Les bancs, tiens… Quand des rassemblements bruyants se font sur un banc près de l'hippodrome et que des choses illégales s'y passent, la méthode Nègre c'est : enlever le banc ! « C'est pragmatique et efficace. »

Au rond-point des Mimosas, un Cagnois évoque « un drive-in du shit » : « J'ai appelé la police municipale à plusieurs reprises mais il ne se passe rien. »Et ça, ça ne plaît pas au sortant :« Vous téléphonez et le problème n'est pas résolu ? Je ne dis pas que l'on résout 100 % des problèmes, mais si le problème n'est pas réglé, je me sens responsable. Je me mets en quatre pour le régler… dès lors que je suis informé. Il faut appeler le cabinet du maire. »

 

[www.nice.matin.com]

 

LOUIS NEGRE

 

Rédigé par SDPM

Publié dans #communiqués SDPM

Repost 0